La désintégration

Publié le par jujulcactus

desintegrationn.jpg

 

  « La désintégration », c'est l'histoire de trois jeunes hommes d'origine arabe qui vont, après quelques mésaventures de leurs parts, s'engager sans véritable lucidité dans l'islam, dans l’extrémisme religieux pour devenir ce qu'on appelle communément des « terroristes ». Malgré ce sujet fort, le film prend des chemins bien didactiques pour nous faire entendre dans sa première partie le racisme qui touche les personnages, puis dans une seconde leur passage dans la branche extrémiste de la religion. Le film étant court (1h18), le passage de l'un à l'autre sent le raccourci, pas forcément très habile de la part du réalisateur qui appuie trop souvent ses dires et manque clairement de nuances. Cette absence de profondeur, de densité, couplée à un ton trop moralisateur ferait presque tomber le film dans ce qu'il cherche à dénoncer : « le pauvre arabe se donne du mal pour s'en sortir mais il ne peut avancer dans une société où les méchants occidentaux sont racistes  : il devient terroriste...». C'est réducteur, mais pourtant pas si éloigné du récit de Philippe Faucon. Heureusement sa deuxième partie permet à l'intrigue de sortir (un peu) de ce schéma, mais en effaçant complètement la cellule familiale de son héros, il écarte les personnages les plus intéressants et les mieux interprétés de son film ( la mère et la sœur)... Le reste du casting ne fait pas de prouesses, les dialogues manquent de nerf et de naturel, mais la mise en scène tient, quand à elle, plutôt bien la route. Asphyxiant par son didactisme et ses raccourcis l'once d'émotion qu'on aurait pu (dû?) y trouver, « La désintégration » échoue tant elle laisse quasiement indifférent. Dommage.

 

0fdh2  1cactus

Commenter cet article

bobmorane75 02/03/2012 09:54

C'est tellement ambigu qu'on se demande même si le réalisateur n'est pas du côté des extr^^emistes. Petit malaise pour un film très moyen et le frèro Debouz aussi mauvais. En effet la mère et la
soeur étaient bien meileures.

Wilyrah 22/02/2012 21:04

Bonsoir,
Ce film ne me tentait de toyte façon pas. A te lire, je ne rate rien.

jujulcactus 25/02/2012 22:32



Non tu ne rates absolument rien, de mon point de vue, rien de très mémorable, rien du tout d'ailleurs..