Le chat potté

Publié le par jujulcactus

le-chat-potte1.jpg

 

    C'est la mode, en particulier chez les super-héros, de revenir aux origines pour renouveler une saga et ainsi pour la première fois, sûrement pas la dernière, le chat potté se débarrasse de l'ogre vert pour voler dans ses propres bottes. Les studios Dreamworks semblent prendre une direction intéressante, après « Dragons » ou « Megamind » cette nouvelle production abandonne une fois de plus l'humour un peu lourdingue des débuts du studio et rend hommage avec classe à un serial lover qui a tout pour devenir un grand. S'il ne révolutionne rien, le scénario évite les facilités et possède son lot de rebondissements, préférant se concentrer sur deux contes (« le chat botté » et « Jack et les haricots magiques ») et sur quelques personnages dont l’œuf Humpy Dumpty, véritable trouvaille du film, qui donne un peu de psychologie aux relations entre les personnages. Du film se dégage un réel univers ce qui l'éloigne encore un peu plus de Far Far Away, le conte habite un western latino et ne se perd pas dans les références. Techniquement parlant c'est très impressionnant, les graphismes sont magnifiques et même la 3D épate: détails, impression de vitesse ou de vertige, profondeur, texture... Alors certes on pouvait espérer un film plus drôle, mais on pouvait aussi redouter un film paresseux car produit commercial, il n'en est rien. « Le chat potté » tient toutes ses promesses, pour sa première fois en haut de l'affiche il impose sa personnalité dans une aventure divertissante et pleine de charme à défaut d'être hilarante. Pour petits et grands.

3cactus

Commenter cet article

Wilyrah 05/12/2011 14:45

La Bande Annonce diffusée en long et en travers m'a vacciné.

jujulcactus 21/12/2011 13:53



C'est dommage, parce qu'il est franchement de bon niveau :)