Polisse

Publié le par jujulcactus

polisse1.jpg

 

  «Polisse» a fait sensation à Cannes cette année en remportant le prix du jury, le prix du cœur, grâce à son sujet choc qui propose de suivre pendant quelques jours la vie d'une brigade des mineurs de la capitale. Difficile de donner un avis global tant le film est inégal, les scènes puissantes en côtoient des plus ridicules, le message fort et louable de la réalisatrice est parfois assez maladroit et certains personnages sont caricaturaux … Mais malgré ses défauts, le parti pris du réalisme absolu confondant la fiction à du documentaire, immerge le spectateur rapidement et ne lui fait aucun traitement de faveur, ce qui rend les affaires qui défilent encore plus édifiantes. Si le schéma est assez répétitif, Maiwenn arrive à retirer de chacune d'elles une force, une émotion ou tout simplement de l'humour. C'est d'ailleurs là que le film surprend, plus apte à faire rire qu'à émouvoir, grâce à des répliques bien senties, le «rire libérateur» de dédramatisation, pas toujours de bon goût, s'avère efficace et vivifiant dans son contexte. Le film, c'est un peu un gros éléphant, puissant mais toujours lourd dans sa puissance, il y a très peu de demie-mesure. Son côté radical et direct dérange parfois car il nous met face à une réalité assez crue. Les affaires plutôt que de se croiser, s'alignent les unes derrière les autres comme sur un tapis roulant et la réalisatrice met en parallèle la vie plus privée de ses policiers cabossés, procédé intéressant hormis l'histoire d'amour attendue et assez clichée du gros dur au cœur tendre et de la coincée pas si coincée que ça … Très prenant, très réaliste, le film vaut avant tout pour sa troupe de comédiens absolument irréprochable. Marina Fois, bluffante, culmine au sommet de ce casting sans faille composé notamment de Karin Viard, Sandrine Kiberlain, Naidra Ayadi, Jérémie Elkaim, Joey Starr, Emmanuelle Bercot… Un petit côté défilé de stars compensé par la qualité des interprétations, même des rôles secondaires et des enfants. Il y a de l'émotion, du rire, de la poigne, de l'énergie mais parfois avec un regard pessimiste qui m'a gêné. On sort de la salle comble en se disant qu'il y a sûrement parmi tous ces gens des violeurs, des pédophiles, des prostitués… Par son accumulation un peu "catalogue"de situations et ses quelques plans larges, d'écoles par exemple, Maiwenn semble voir le mal partout, c'est parfois juste, parfois exagéré... Film choc par intermittence, «Polisse» est à l'image de son titre, engagé, percutant et imparfait.

 3cactus

 

Commenter cet article

Jérémy 01/11/2011 16:03


D'accord*


Jérémy 01/11/2011 16:03


F'accord avec toi.
Un film imparfait mais très catharsique, j'en suis ressorti assez ému.


Wilyrah 27/10/2011 12:19


Je n'ai pas trouvé les acteurs tous bons. Elkaim que j'aime bien et Bercot notamment m'ont paru pas très justes. Et en effet, pas de demie mesure mais bcp de répliques bien senties et drôles.


jujulcactus 28/10/2011 10:21



J'ai trouvé vraiment le casting top, et Elkaim bien meilleur que dans "la guerre est déclarée" ...



pépito_ 27/10/2011 10:12


Je suis d'accord avec toi, Polisse est fort et engagé. Mais le message est parfois dilué dans la densité de scènes du film.
Et, comme toi, je me suis attachée à cette histoire.