Take Shelter

Publié le par jujulcactus

takeshelter.jpg

 

Après avoir fait la tournée des festivals du monde entier et raflé la plupart des prix, la tornade « Take Shelter » s'est faite attendre mais passe enfin par la France en ce début d'année. La faute au film ou à la longue attente, mais c'est une petite déception qui pointe, car le film n'est pas le choc annoncé. En grande partie à cause de ses soucis de rythme, le film est assez linéaire et développe quelques sous-intrigues sans grand intérêt, comme la vie du chantier... Pourtant il se dégage vraiment quelque chose, une singularité qui maintient une attention constante, une intrigante petite musique qui se passionne à passer en boucle et qui semble annoncer quelque chose... Un père de famille, tombe peu à peu dans la peur maladive d'un phénomène météorologique dévastateur. Cette crainte naît dans ses cauchemars, dans l'amour sans borne qu'il voue à sa femme, à sa fille, et c'est son désir de protection qui va mettre en péril sa relation avec celles qu'il aime, et l'enfermer encore un peu plus dans son angoisse, comme aspiré dans une spirale infernale... Ce qui est dommage c'est qu'elle ne soit pas si infernale que ça, le réalisateur cherche avec intelligence à ne jamais complètement rentrer dans la tête de son héros, ni de l'étiqueter « cinglé », ce juste milieu lui permet de rendre son film intrigant et ambigu mais l’empêche d'être complètement immersif. Cette intelligence transparaît à plusieurs reprises quand le doute s'empare de nous, à l'ouverture d'un cadenas par exemple... Un suspense qui affleure surtout dans la deuxième moitié et qui est le point fort d'un film qui s' « amuse » à entrechoquer réalité et fantastique. La famille est ici une véritable machine à deux têtes qui préserve dans un joli écrin une petite fille qui, comme son père, n'arrive pas à exprimer ses craintes. Le couple Michael Shannon /Jessica Chastain se complète à merveille, un peu comme l'ombre et la lumière.. Une ombre qui vient peu à peu prendre le pas sur la lumière... Force est d'avouer que le récit de Jeff Nichols est d'une maîtrise implacable et il arrive ponctuellement à trouver une puissance redoutable, mais entre deux tornades l’accalmie est trop longue pour en faire un film marquant...

0fdh2 3cactus

Commenter cet article

Phil Siné 14/01/2012 10:54

dommage que le film ne t'ait pas pleinement convaincu !

Neil 12/01/2012 14:33

Oui c'est drôle de voir tout le monde arriver à cette même conclusion : le film a un problème de rythme et c'est dommage.

Wilyrah 08/01/2012 23:39

Ta conclusion résume parfaitement mon sentiment sur ce film.

heavenlycreature 08/01/2012 13:11

Bon... je pense est complètement d'accord avec toi sur ce coup. Le film m'a plu mais je l'ai trouvé souvent trop lent pour me convaincre totalement.

jujulcactus 10/01/2012 20:32



C'est complètement ça .. Dommage car j'en attendais beaucoup ...