Les infidèles

Publié le par jujulcactus

lesinfideles

 

  Déjà peu attiré par le film à la base, les nombreux retours négatifs que j'ai eu ne m'ont clairement pas poussé dans la salle enthousiaste... Et pourtant on tient là un film plus fin et complexe qu'il n'y paraît, qui a beau rouler des mécaniques comme ses personnages principaux, il constitue un hymne décalé à la fidélité jamais moralisateur, où les hommes en prennent finalement plus dans la figure que les femmes. La principale originalité du film est d'être « un film à sketches », entendez par là un film morcelé en différents courts métrages sur le même sujet, un film à multiple réalisateurs donc. C'est à la fois le point fort et le point faible du film, il y a comme souvent des réalisations qui écrasent un peu les autres. Pour ma part la réunion des « infidèles anonymes » d'Alexandre Courtès est une franche réussite, une petite comédie méchamment drôle, où Sandrine Kiberlain se lâche devant un quatuor masculin qui fait des étincelles (Manu Payet et Guillaume Canet accompagnent Lelouche et Dujardin dans l'exercice). Un moment d'autant plus drôle qu'il fait suite au court le plus dramatique, celui d'Emmanuelle Bercot, deuxième réussite du film, qui met en image la dispute du couple Lamy/Dujardin. Parfois assez noir, parfois assez dramatique, le film rebutera ceux qui n'y sont venus chercher qu'une grosse comédie française... Dujardin et Lelouche s'amusent clairement à changer de peau toutes les vingt minutes, et nous avec, pouvant passer du crooner irrésistible au looser dans le joli court d'Hazanavicius. Si certains passages manquent d'intérêt (Cavayé ou Lartigau), que la fin est assez ridicule, il n'en reste pas moins que ce film inégal est riche, plaisant et assez futé. Une petite surprise.

 

0fdh2 3cactus 

Commenter cet article

Neil 20/03/2012 10:16

Un film inégal, exactement. La séquence des infidèles anonymes est sans doute la plus réussie, même si au final on en ressort pas grand chose.

bobmorane75 10/03/2012 10:19

J'ai trouvé aussi certaines scènes plus faibles que d'autres, avec en effet beaucoup une bonne surprise, même si je ne suis quand même ennuyé pas mal.